NEWS

Prec Suiv
nouvelles9

Télécharger le PDF

Lire la suite
nouvelles8

Télécharger le PDF

Lire la suite
nouvelles7

  Télécharger le PDF

Lire la suite
nouvelles6

  Télécharger le PDF

Lire la suite
Nouvelles5

  La suite

Lire la suite
Nouvelles4

Télécharger le PDF

Lire la suite
Nouvelles3

Télécharger le PDF

Lire la suite
Nouvelles2

Télécharger le PDF

Lire la suite
 nouvelles1

Télécharger le PDF

Lire la suite

Devis en direct

06 00 021 025

Labellisation

Recherche et Développement


Climatisation

Climatisation Solaire

Le cycle à absorption fonctionne de la même manière que le cycle à compression. Seul le compresseur mécanique est remplacé par un compresseur thermochimique, contenant un mélange de deux constituants : le réfrigérant qui va circuler dans l’ensemble condenseur – évaporateur, et un solvant qui interagit très fortement avec le réfrigérant. Cette interaction est la cause du phénomène d’absorption du réfrigérant dans le solvant avec lequel il forme une solution liquide.

Grâce à la chaleur fournie par le panneau solaire thermique, le mélange liquide de réfrigérant et d’absorbant (ammoniac/eau, eau/bromure de lithium…) est porté à ébullition dans le "concentrateur". Alors que l’absorbant reste en place, le réfrigérant, plus volatil, s’évapore puis se dirige vers le condenseur, où il cède de la chaleur. Après son passage par un détendeur, ce même réfrigérant, revenu à l’état liquide, peut à nouveau se vaporiser en prélevant cette fois de la chaleur dans le milieu ambiant, qu’il rafraîchit. Cette vapeur se retrouve alors aspirée par l’absorbeur, ce dernier étant dans le même temps alimenté par la solution appauvrie en réfrigérant. Ainsi reconstitué dans ses proportions initiales, le mélange est alors pompé jusqu’au "concentrateur", puis le cycle recommence.